Skip to content

Mention Complémentaire cuisinier en Dessert de Restaurant

Le titulaire de la mention complémentaire Cuisinier en dessert Restaurant est capable de concevoir, de réaliser, et d’assurer, en hôtel et/ou restaurant, des entremets salés et sucrés et des desserts de restaurant.

Objectifs et compétences visés

Organiser :

Prévoir les matériels

Participer aux achats

Participer à la conception des supports de vente

Organiser son poste de travail

 

Contrôler :

Réceptionner et contrôler les livraisons

Contrôler les fabrications

Contrôler les stocks des matières premières

Inventorier les besoins spécifiques du service

 

Réaliser Distribuer :

Réalise1 les desserts

Actualiser les supports de vente

Effectuer les différentes mises en place

Assurer les prestations

Assurer les opérations de fin de service

 

Communiquer, Animer :

S’intégrer à une équipe

Etablir une relation avec les différents services

Orienter les ventes

Participer à des actions de promotion et d’animation (thème de desserts, buffets, produits du terroir….)

Programme de formation

Indications du nombre d’heures par matière par semaine au CECOF :

 

MC CUISINIER EN DESSERTS DE RESTAURANT Coef. Nbre d'H
EP1 - Pratique Professionnelle 12 21
EP2 - Technologie professionnelle 8
Technologie (coefficient 6)   5
Sciances appliquées   4
Gestion appliquée, législation   2
Arts appliqués à la profession (coefficient 2)   2
Vie de classe   1
Total par semaine 35

Durée et délais d'accès

 

Qualification à l’entrée Durée de la formation Alternance
CAP au minimum 1 an : 400 h au minimum 1 semaine sur 3

 

Le délai maximum d’entrée en formation est de 3 mois.

Méthode Pédagogique

Les méthodes pédagogiques sont interactives et prioritairement inductives. Du travail en autonomie et du soutien individuel sont également mis en place. Les cours sont construits à partir des référentiels de formation et de l'expérience des jeunes en entreprise. Les formateurs s'appuient sur les échanges avec les jeunes, les livrets qui décrivent les activités en entreprise et les visites en entreprise. L'approche pluridisciplinaire est privilégiée autant que possible. Ainsi, dans les travaux pratiques en ateliers, les jeunes apprennent les gestes professionnels mais aussi la technologie et les règles d'hygiène et de sécurité. Les cours ont lieu aussi en salles informatiques, en labo de langues, de physique chimie, en amphithéâtre ou en salle d'art appliqué. Toutes les salles sont équipées de vidéoprojecteurs.  Le centre de ressources permet de faire des recherches individuelles ou en groupe.

 

Modalités d’évaluation

Les apprenants sont évalués tout au long de la formation (un bulletin par semestre) en préparation de l’examen final qui se déroule selon des épreuves pratiques, écrites et orales portant sur les enseignements généraux et professionnels reçus au cours de leur formation.

Débouchés et poursuite de parcours

Possibilité d’intégrer d’autres mentions complémentaires pour se spécialiser dans plusieurs domaines de compétences, ou s’orienter vers un BP Arts de la cuisine ou un Bac pro Hôtellerie-Restauration, puis vers un BTS dans le même domaine….

 

Employé dans la brigade de cuisine Hôtellerie-Restauration, après quelques années d’expérience, il peut devenir cuisinier spécialisé ou chef de partie, selon ses capacités personnelles.

 

Taux d’insertion dans la vie active : 80 %

Taux de réponse à l’enquête :  65 %

 

Autres indicateurs disponibles sur : https://www.inserjeunes.education.gouv.fr/diffusion/etablissement?id_uai=0010826T

Tarifs

La formation est gratuite pour le bénéficiaire en apprentissage ou en contrat de professionnalisation. Le coût de la formation est intégralement pris en charge par la branche professionnelle, via l’OPCO.

Prix de la formation Prise en charge par l’OPCO Reste à charge
Jeunes 9 000 € 9 000 € 0
adultes Nous consulter Nous consulter

 

 

 

Taux de réussite

année % de réussite
2018 100%
2019 100%
2020 100%
2021 67%

Modalités et délai d'accès à la formation

En apprentissage ou contrat de professionnalisation :

En action de formation salarie ou demandeur d'emploi :

Prendre rendez-vous avec le CECOF pour un entretien qui dure de 1 à 2 heures

Echanger pendant l’entretien sur : le projet professionnel, la formation adaptée aux objectifs recherchés, les modalités de formation, les indicateurs de réussite, le stage, les postes en entreprise…

Réceptionner le devis du CECOF et le présenter au financeur

Obtenir le financement et si besoin s’engager à régler le reste à charge

Le délai maximum d’entrée en formation est de 3 mois

PUBLIC CONCERNÉ ET
PRE-REQUIS

L’accès à la mention complémentaire est conditionné par l’obtention d’au moins l’un des diplômes de niveau 3 du secteur de la restauration (CAP Cuisine …) ou d’un niveau 4 (Bac technologique Hôtellerie-Restauration Option Cuisine…), ou 3 années d’expérience en restauration.

Accessibilité aux personnes en situation de handicap

Le CECOF est labélisé H+ pour l’accueil des personnes handicapées.      

Des rampes d’accès et  des ascenseurs permettent l’accès aux salles de classes et aux ateliers.

Une adaptation du parcours et une aide extérieure de l’AGEFIPH ou du FIPHFP sont envisageables.

Capacité d’accueil
12 apprentis par année
Modalités d'acces

Apprentissage

Eligible au CPF

Contrat de professionnalisation

Vous souhaitez plus d’informations ?

De nombreuses offres de contrats d'apprentissage restent à pourvoir pour la rentrée et notamment dans les métiers de l'hôtellerie et de la restauration !

Pré-inscription possible tout l'été !

Pré-inscrivez-vous vite!

 

Info rentrée 2021 : la liste des fournitures pour l'enseignement général par diplôme est disponible !